Copyright 2016 © Tous droits réservés. Créé par Ghjuvanu GIANNINI

La B.A 126 Ventiseri-Solenzara

Ciblerie

Historique de la Ciblerie EC 99 126

Les Cdts de la Ciblerie

19 août 1960

Création du « Centre de Tir Aérien » par l’arrivée des deux premiers pilotes le Capitaine RUFF et le Lieutenant MALARIN.


30 août 1960

Pour la première fois deux « Ouragan » spécialisés pour le remorquage des cibles se posent sur la plate forme. La cible air-air utilisée s’appelle « SOULE type 12 », elle permet des tirs canons à vue ou au radar, et elle est tramée par un câble nylon de 500 ou 1500m. La mission de tractage terminée, la cible est larguée puis récupérée grâce à son parachute.


1er septembre 1960

Le Centre de Tir Aérien s’installe dans le bâtiment 13 (HM?).Le Lieutenant GARNIER parle sur la fréquence radio 117.9, il est écouté par trois avions.


29 septembre 1960

La 5eme escadre d’Orange, avec des avions Mystères IV A est le premier escadron français en campagne de tir.


03 octobre 1960

Arrivée du premier « Squadron » des forces aériennes belges, la 350° escadrille de chasse tout temps basée à BEAUVECHAIN et commandée par le Commandant DE LONGREE avec des avions F 84 F et le système de cible « DART ».


05 octobre 1960

Pour la première fois le drapeau belge flotte sur la base.


07 mai 1962

La commission restreinte unique de contrôle des opérations immobilières du ministère des armées « air » émet un avis favorable pour l’acquisition des terrains en bordure de mer au nord de l’étang de « Diane » dans la commune de Bravone, qui sont destinés à l’entraînement des équipages stationnés sur la base de Solenzara.


03 juillet 1963

Monsieur CASTANY ingénieur T.P.E chargé de la subdivision « infra- études » de Solenzara a remis ce jour au Colonel commandant la base aérienne 126 les installations du champ de tir de « Diane » suivantes :

- Deux ensembles de cinq cibles équipés d’un dispositif anti-ricochet livré avec deux poteaux de rechange pour les supports de cible.

- Deux cibles roquette, une au nord l’autre au sud, matérialisées au sol par une croix et un cercle.

- Une tour d’observation centrale haubanée de type mirador avec vigie.

- Des chemins d’accès en terre desservant les cibles et la tour.


01 juillet 1966

Le centre de tir aérien s’appellera désormais « Escadron de ciblerie 99.126 ». Le Capitaine LECLERC est le commandant de l’escadron.


Juillet 1970

Utilisation pour la première fois du panneau rapide « SECAPEM type PR 53 ». Le Capitaine TELLO est le commandant d’unité.


Juillet 1975

Entraînement au tir des missiles « SIDEWINDER » avec la cible « DEL’MAR ». Le Capitaine LAGRAULA est le commandant d’unité.


2 avril 1980

Première campagne de tir pour les chasseurs américains F16 de l’année de l’air belge. Le Capitaine BAUDOT est le commandant d’escadron.


15 février 1985

Première campagne de tir pour les Mirages 2000 de l’escadron de chasse « 01.002 cigogne », avec pour la première fois la cible aérienne « TAC 100 ».

Le Capitaine FEYFANT est le commandant d’unité et le dernier personnel navigant de 1’ Escadron de ciblerie 99.126.


DIFFÉRENTES CIBLES UTILISÉES de 1960 à nos jours

CIBLES AIR-AIR

Cible SOULE type 12

Cette cible mise en service depuis 1960 permet des tirs canons à vue ou au radar en supersonique.

Emporté par un avion remorqueur, elle est traînée par un câble nylon de 500 ou 1500 m.

La mission de tractage terminée, la cible est larguée sur le terrain de recueil et récupérée grâce à son parachute.


Panneau rapide SECAPEM type PR 53

Le PR 53 est utilisé pour la première fois en juillet 1970, c’est une cible aérienne remorquée.

Ce panneau se compose d’un filet, d’une hampe, un jeu de suspentes et un émerillon. Il mesure 12,40 m. de long 1,83 m. de large.

Il existe deux systèmes d’emport

- Le lance cible ALKAN CTB 30 associé au conteneur de câble ALKAN CTB 25.

- Le conteneur SECAPEM 52A assurant les fonctions de lance cible.


En fin de mission, le PR 53 est récupéré en chute libre par le largage du câble. La restitution des tirs se fait par observation des impacts sur le filet par des obus préalablement colorés. Cible TAC 100

Cette cible destinée au tir à vue ou au radar en supersonique, a été mise en service en février 1985. Emporté par un avion remorqueur de type Mirage III, Mirage V, Mirage Fl, Jaguar elle est traînée par un câble nylon de 500 m. ou 1500 m. La mission de tractage terminée, la cible est larguée sur le terrain de recueil et récupérée.

Le corps cylindrique de la cible mesure 1,1 m. muni de 4 empennages. Un tétraplan permettant l’acquisition visuelle.

La cible déployée mesure 6 m. dont le poids est de 45 kg et présente une surface de 4,8m2.

Elle est équipée d’un transmetteur VHF, d’un mesureur acoustique d’écart SFENA MAE 15 et d’un déflecteur radar.

Systèmes de restitution des tirs :

Exploités depuis plusieurs années ces systèmes comprennent :

- la restitution acoustique SFENA MAE 15, pour le tir au canon en air-air.

- la restitution acoustique SFENA MAE 14, pour le tir au canon en air-sol.

- le localisateur de point de chute SFENA MAE 11, pour le tir en bombe en air-sol.


Cible DEL’MAR

La cible DEL’MAR est utilisée pour la première fois en juillet 1975 pour l’entraînement au tir des missiles SIDEWINDER.

Composition :

- Un treuil lanceur DXL 6G monté sur avion au moyen d’un adaptateur ALKAN type 705.

- Un poste de commande et de contrôle, installé en place arrière sur Mirage IIIB et utilisé pour la pendaison et la récupération de la cible.

- Une cible DF 14 FL équipée de déflecteurs radar et de 4 traceurs infra-rouge ou fumigène.


Cible SECAPEM 90

Cette cible destinée au tir à vue ou au radar en supersonique, a été mise en service en août 1976 lors de la première campagne de tir du Mirage Fl. Emporté par un avion remorqueur, elle est traînée par un câble nylon de 500 m. La mission de tractage terminée, la cible est larguée sur le terrain de recueil et récupérée grâce à son parachute.

Le corps cylindrique de la cible fait office de conteneur et mesure 2,27 de long. Il renferme un tétraplan permettant l’acquisition visuelle et un parachute de récupération.

La cible déployée mesure 6,68 m. dont le poids est de 66 kg et présente une surface de 4,8 m2.

Elle est équipée d’un transmetteur VHF, d’un mesureur acoustique d’écart SFENA 15 et d’un déflecteur radar.


Retour Unités
Accueil Cne PREZIOSI BA 126 Drapeau Galerie Documents Liens Contact